Lorsque tout est sombre et silencieux, perdez le souvenir de notre temps et surtout perdez ces idées préconçues sur l’ignorance et la barbarie du Moyen Age..

En cette période de célébration de la Nativité, Guilhem de Porcelet et son ami Fréval, de retour de la troisième croisade se retrouvent dans la salle commune de la maison de Guilhem. Ils étaient partis de Marseille en 1190 en même temps que le roi Richard Cœur de Lion, ils ne se connaissaient pas, ils n’étaient pas sur le même bateau, et chacun avait ses raisons de partir.

Les deux hommes attendent dans la salle commune que viennent les rejoindre les gens de la maisonnée, Dame Isabeau de Porcelet, épouse de Guilhem, et Eileen, dame de compagnie mais aussi artisan.

Notre Seigneur n’est pas croyant mais ce soir Notre Dame fera un miracle et fera revenir espoir, amour et foi dans le cœur de notre jeune seigneur.

Sa Dame Isabeau qui a cru pendant un moment ne plus jamais revoir son époux se désespère qu’en  cette veille de Noël elle n’ait rien pu préparer pour le retour de son mari : « si j’avais su votre retour si proche, j’aurai convoqué quelques troubadours pour nous conter Noël, invité quelques anciens pour nous raconter des récits épiques et religieux"

kedoisjedire

Je vous avoue avoir un moment perdu tout espoir de vous revoir et ce soir pour moi c’était un nouveau Noël qui arrivait, triste et morne. Mais vous voilà et avec vous la joie me revient !

ilsenbon

 

Mais grâce à la lecture de la légende de la Sauge par Dame Douce et du conte écossais de Thomas le rimeur par Eileen.

ouiouiloui

Guilhem et Isabeau vont comprendre qu’en cette veille de noël nul besoin de conteur et de troubadour, ni d’ancien ou trouvère pour raconter des histoires…ce soir "nous sommes les jongleurs de mots et de contes !!"

Et c’est ainsi que tour à tour chacune de nos convives va raconter sa petite histoire, son conte, sa légende.

Guilhem a voulu raconter l’histoire de Brunain la vache au prêtre aidé par ses amis et sa femme,

nigaud

 

Ensuite ce fut au tour de Freval de raconter la venue de Tristan dans la demeure de son cousin, un périple bien étonnant, ponctué de sorcière, orc lutte

et d’animaux encore plus mystérieux, mais chut…. C’est un secret !

kemeditu

Et pour animer cette soirée afin de ne pas s’enliser dans son fauteuil, Dame Véronique et Maitre Freval nous ont fait profité de leurs talents musicien

afin que tout le monde puisse danser le temps de quelques notes…

vero

Puis Isabeau raconta un conte de noël corse, histoire de sa maman : Pedilestu et Mustaccina.

Ensuite Eileen est revenue pour nous raconter une terrible légende : celle de la cabre d’or.

on y rencontre un arabe

abd_abd


une sorcière

 

sorciere

et même un vampire

vampire

Avec qui notre héros devra lutter !!!

 

abdl_b

Et enfin une petite prière nous donnant quelque conseil pour voir la vie du bon coté, pour garder le sourire malgré les épreuves nous avons dit au revoir à tout notre chaleureux public.

freval_essaib

E tout ceci ponctué de services de plats et boissons dont les recettes ont parfois plus de mille ans !

serveurb

service3b

willb


Enfin notre narrateur nous indique la fin du spectacle :

"Nous vous avons raconté ce soir l’histoire de notre seigneur. Celui-ci au début de la soirée ne croyait en presque rien. Après avoir entendu toutes ces légendes, chansons et prières, il  fut ému. Au-delà de ces divertissements il n’était plus seul dans son château. Tout le village avait eu foi en son retour et s’était présenté devant lui, parmi eux se trouvaient : Guillaume le Tavernier et Ysore la passementière, et même la meretrix publica avait osé venir. Le seigneur si dubitatif en début de soirée fût touché par tant de convivialité et il sentit la foi revenir en lui."

narrateur

Merci à vous !